|
|
|
|
                                    *** Bienvenue , 73's et bonne visite . ***

 
 
Menu général
 
 
 
 
Evènements :
 
 
 
 
 
Galerie :
 
Total : 5790 photos !

Tous les albums...
 
 
 
Mini-Stats :
 
 : 239 membres
 : 94 fichiers
 : 675 commentaires

5 derniers membres
inscrits :

14AT129
14AT246
14AT119
14AT207
14AT043

 Voir plus de stats...
 
 
 
Membres en ligne :
 
En ce moment :
0 membre
6 visiteurs

6 visites aujourd'hui

Aucun membre connecté
 
 
 
Visiteurs:
 
2485199 visiteurs
depuis le 26/01/2005
 
Index des articles > Techniques > Le raccordement a la terre


Le raccordement a la terre

Article posté par 14at203
Imprimer cet article
Faut'il raccorder son antenne a la terre ?

Citation :
Que disent les organismes de contrôle technique à ce sujet ?

Justement j'étais en stage la semaine dernière avec eux et la recommandation
est de mettre les installations métalliques à la Terre. On parle alors
qu'ÉQUIPOTENTIALITÉ des Terres.

Exemple : Souvent les OM's se sont confrontés au problème suivant : Faut-il
une terre HF et si OUI doit-elle être reliée à la Terre de la maison ou NON
?

La réponse est OUI. Si la Terre du pylône électrique (Terre HF) n'est pas
reliée à la
terre de l'habitation, il y a entre les deux Terres une "Différence de
Potentiel" (ddp) qui peut être plus ou moins importante suivant la nature du
sol, la nature de l'air entre l'habitation et le sol et de la distance qui
sépare les deux installations de terre. Ainsi avant chaque
orage, le sol est en principe sec, mais l'air chargé d'électricité statique.
Il y a dans ce cas là une ddp très importante qui peut atteindre plusieurs
milliers de volts, mais l'ampérage est alors extrêmement faible.
Cette ddp très forte peut détruire votre matériel radio avant même que
l'orage n'arrive réellement.

Mais ce n'est pas tout.

J'ai bien écrit que cela dépendait de la distance qu'il y avait entre les
deux installations de terre.

Ainsi, si une terre HF et la Terre de la maison se trouve distante par
exemple de 2m, la différence de potentiel entre les deux terres sera
relativement fort électriquement , mais plus faible cependant que si les
deux piquets sont séparés de 10 mètres par exemple, puisque cette tension
ddp accroît au fur et à mesure que la distance entre les deux piquets de
terre augmente. C'est cette ddp qui différencie une installation protégée
contre la foudre, d'une installation susceptible de la recevoir.

Je ne sais pas si vous vous souvenez l'image de ce match de Foot durant
lequel la foudre était tombée sur un piquet de corner. Tous les jours qui
avaient les jambes écartées au moment de l'impact se sont retrouvés par
terre tandis que les joueurs qui avaient les pieds joints n'ont rien
ressenti. Cela s'explique par le fait que les jours qui avaient les pieds
joints avaient entre leurs pieds une faible différence de potentiel, alors
qu'à l'inversement, les joueurs qui avaient les pieds écartés avaient entre
leurs pieds une forte différence de potentiel.

Dans le cadre d'une installation amateur et si cette dernière est réalisée
dans les normes, c'est-à-dire pylône à la Terre HF reliée électriquement à
la terre domestique, faut-il en cas d'orage relier l'antenne à la Terre ?

Ma réponse sera Non.

NON, car dans le cadre d'une installation par coaxial, la masse du coaxial
est déjà à la Terre. Il y a donc bien une équipotentialité de la terre entre
l'antenne et le reste de l'installation. Le pylône lui aussi est à la Terre
HF, donc il n'y aura pas de problèmes.
Les antennes sont souvent en "court-circuit électrique", mais cela ne veut
pas dire que ces antennes sont en court-circuit pour la foudre, qui,
rappelons le pour les gens qui l'ignore, est un courant HF dont la fréquence
est d'environ 10 MHz.
Cependant, la faible distance entre le brin rayonnant de l'antenne est la
partie qui normalement sera à la Terre de l'installation via le coaxial ou
le pylône, ne fournira pas une ddp suffisante pour être dangereuse. Mais
mieux vaut débrancher le matériel tout de même.

Dans quel cas une installation attire t'elle la foudre ?

Une installation radio attire la foudre lorsque l'équipotentialité des
terres n'est pas réalisées. Les éléments (antennes, mats, lignes
d'antennes), se chargent alors d'électricité statique jusqu'à un fort niveau
et il y a alors une décharge de cette électricité statique vers le nuage,
car la foudre, contrairement aux idées reçues, ne part pas du nuage pour
atteindre le sol, mais du sol pour atteindre le nuage. Dans une
installation ou l'on a réalisé l'équipotentialité des terres, le moindre
courant statique est aussitôt envoyé vers la terre et non vers le nuage, il
n'y a pas de coup de foudre et vous ne risquez absolument rien.

C'est la raison pour laquelle il est ridicule de mettre l'aérien à la terre,
puisque la ddp à ses bornes est extrêmement faible et en tout cas
insuffisant pour créer l'arc électrique de la foudre.


73 QRO de F5RMX Christian http://f5rmx.org


 
 

  >> Vos commentaires [0]

Pas de commentaires

Poster un commentaire


Seuls les membres peuvent poster des commentaires

 
 
 
 
ATFR déclaré à la CNIL n° 1131305
l'ATFR a été réalisé avec Pwsphp V1.2.2.a, portail distribué sous licence CeCILL. Remerciements aux concepteurs des modules (Luc Vauvillier et Emmanuel Bouillon, b0b0, choubs67-2, poky) ainsi qu'aux membres du forum de Pwsphp pour leur aide... Sans oublier votre webteam et en particulier 023 JEAN-MARC, 065 VINCENT, et 025 MARC . . . . . . . . . . . . . . .
Cette page a été générée en 309ms avec 26 requetes .